Comment devenir esthéticienne en Belgique ?

Vous songez à une reconversion professionnelle ? L’agréable univers du bien-être et de la beauté qui entoure le métier d’esthéticienne vous a toujours attiré ? Pourquoi ne pas devenir esthéticienne ? Vous êtes au bon endroit pour répondre à cette question !

Il se peut que vous possédiez déjà des compétences dans l’esthétique sans avoir préalablement suivi une formation officielle. Par exemple, peut-être avez-vous de bonnes compétences dans la pose d’extensions de cils, dans l’application du vernis à ongles semi-permanent, dans l’épilation, ou encore dans les soins du corps ou du visage ?

Devenir esthéticienne en Belgique

Votre entourage ne cesse de vous répéter que vous êtes faite pour ce métier, que vous réalisez un travail de qualité. En raison de ces nombreux retours positifs sur vos compétences, vous vous dites «pourquoi ne pas devenir esthéticienne en Belgique » ? Vous allez même plus loin : “pourquoi ne pas devenir esthéticienne indépendante ?”

Vous vous y voyez déjà : votre propre salon d’esthétique décoré avec goût par vos soins. Il offrirait un accueil chaleureux et convivial à chaque client qui passerait le pas de votre porte. Votre petit plus serait les agréables senteurs des bougies invitant vosdevenir esthéticienne en Belgique client(e)s à profiter d’un délicieux moment de détente… Ce projet de devenir esthéticienne se construit peu à peu dans votre tête. Vous avez peut-être même déjà pensé à la couleur des murs ?

Mais pas si vite. Ralentissons un peu. Votre enthousiasme est très très bon signe ! Cependant, vous devez faire face aux contraintes imposées par la législation belge. Et oui, vous ne le savez peut-être pas mais le métier d’esthéticienne fait partie des nombreuses activités dont l’accès est réglementé.

 

« Accès réglementé » ? Ça veut dire quoi ?

Cela signifie que ne peut pas s’improviser esthéticienne qui veut ! Fort heureusement d’ailleurs !

Autrement dit, si vous souhaitez ouvrir votre propre salon d’esthétique, il vous faudra prouver vos connaissances en gestion de base ET vos compétences professionnelles.

Comment prouver ses compétences professionnelles en esthétique en Belgique ?

👉 Suivre des études secondaires à orientation « soins esthétiques »

👉 Suivre une formation de 3 ans à l’IFAPME

👉 Suivre une l’une des nombreuses formations privées

Chacune de ces 3 options vous permettra de prouver vos compétences professionnelles pour devenir esthéticienne en tant que salariée.

Que faire si aucune de ces options n’est possible ?

Il est fort probable que les études secondaires soient déjà loin derrière vous, qu’une formation type IFAPME ne soit pas compatible avec votre travail. Ou encore que les formations privées dépassent votre budget. Ne vous inquiétez pas, c’est le cas pour la majorité des personnes en reconversion professionnelle.

GDBase vous propose donc une formation à distance de qualité comme nous en avons le secret ! Tout est fait pour vous mettre dans les conditions réelles d’examen et maximiser ainsi vos chances de réussite. En souscrivant à notre module de formations vous bénéficierez de l’accès à nos cours en vidéo clairs et dynamiques ainsi qu’à nos 5 simulations d’examen.

Comment prouver ses connaissances en gestion de base ?

Si vous souhaitez devenir esthéticienne indépendante, la gestion de base ne doit plus avoir aucun secret pour vous ! Vous ne possédez pas de certificat de gestion de base ? Dans ce cas, vous devez passer l’examen du Jury central en gestion de base. Voici comment obtenir la gestion de base en seulement 2 jours de cours !

Nous vous conseillons vivement d’être bien préparé pour cet examen. Voilà pourquoi GDBase vous offre la possibilité de réaliser une simulation gratuite de l’examen de gestion de base ! Vous souhaitez bénéficier d’une vidéo de formation gratuite ? C’est aussi possible !

devenir esthéticienne indépendante belgique
Plateforme d’explications en vidéo

Pas encore inscrit à l’examen d’esthétique ?

Dans ce cas, nous vous invitons à consulter cet article qui vous explique comment vous inscrire à l’examen du Jury central !

 

Une question restée sans réponse ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en commentant cet article. Nous vous répondrons rapidement et de manière personnalisée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *